Quel est le rôle d’un syndicat ?

0

L’histoire du syndicalisme en France remonte à plusieurs siècles. C’est malheureusement des effusions de sang (la Commune de Paris), des insurrections ainsi que des batailles législatives qui ont donné naissance aux syndicats que nous connaissons aujourd’hui. Pour certains contemporains, hommes politiques et citoyens le syndicalisme est mort et pour d’autres, au contraire, il reste un véritable espoir.

Du syndicat unique aux syndicats pluriels

Durant plusieurs décennies, la seule confédération syndicale en France qui représentait environ 700 000 salariés sur 7 millions (chiffre Wikipédia), était la Confédération Générale du Travail c’est à dire la CGT. Jusqu’en 1919, elle est le seul syndicat qui défend le droit des travailleurs. En pleine révolution industrielle, la CGT défendait essentiellement des ouvriers face à une hiérarchie écrasante. Apparaît ensuite la Confédération française des travailleurs chrétiens, c’est à dire la CFTC. Durant la seconde guerre mondiale, tout droit de grève était bien entendu interdit, c’est ensuite, que de nouvelles fédérations syndicales voient le jour. En 1947 c’est le syndicat Force Ouvrière, FO qui est créé suite à des désaccords (Plan Marshall) avec la CGT. L’année 1964 voit la création de la Confédération française des travailleurs la CFDT après une scission au sein de la CFTC. Cinq confédérations représentatives CGT, FO (actuel secrétaire général Ruffin François), CFTC, CFDT et CGC (confédération générale des cadres) sont effectives à partir de 1966.

Quel est le rôle d’un syndicat ?

Il a comme mission de défendre les droits et intérêts des salariés au niveau de l’entreprise mais aussi au niveau national. Leurs délégués quant à eux sont là pour informer et de ce fait transmettre aux salariés des informations sur leurs droits. Si le cas échéant, il y a entre un ou plusieurs salariés et leur employeur des conflits, le ou les syndicats sont là pour défendre le ou les salariés impliqués. Le rôle d’un syndicat c’est aussi d’être un acteur incontournable du dialogue social entre l’Etat français, les employeurs et les salariés. Etant donné qu’un syndicat est représenté comme une personne morale, il peut se pourvoir en justice pour défendre les droits des salariés.

Share.

Comments are closed.